Bienvenue

Je n’ai pas les réponses.
J’ai quelque chose de mieux …
Les questions.
Ce sont des questions qui nous amènent à une clarté unique et qui libère le coeur de notre être.

C’est avec plaisir que je vous présente mon travail. J’ai un grand respect pour l’intelligence profonde qu’il y a dans chaque être humain et je vous accompagne surtout avec des questions qui vous conduisent vers votre propre sagesse intérieure et vous donne ainsi accès à vos compétences, votre force, votre pouvoir et votre amour.

Je travail surtout avec The Work of Byron Katie, qui est reconnu dans beaucoup de pays du monde entier comme un des moyens les plus efficaces pour résoudre les conflits de toutes sortes : dans les relations de couple, les relations familiales ou professionnelles. Les croyances, concepts et convictions qui nous affaiblissent et nous limitent, sont découverts et investigués avec le Work. Nous identifions ce qui effectivement se cache derrière nos types de comportement. L’énergie libérée par ce travail nous permet de vivre avec plus de légèreté notre clarté, spontanéité et créativité.

Le Travail est une investigation de soi-même qui met clairement en évidence les effets de nos propres pensées sur nous-mêmes. Quatre questions et le retournement de nos croyances nous ouvrent un chemin vers nos réponses et notre sagesse intérieure.

Sur ce site vous trouverez les renseignements de base au sujet du Work de Byron Katie et des informations sur les cours ainsi que la formation de coaching avec le Work.

J’accompagne des personnes en individuel et des couples à Winterthur, par téléphone ou par Skype, je fais de la supervision et j‘offre une formation, des ateliers pour découvrir, pratiquer et approfondir le Work de Byron Katie sur demande.

C’est avec plaisir que je vous accompagne dans vos challenges.

Contacte

 

Le Travail de Byron Katie

Informations constituées par Colette Grünbaum

Les questions

Entre Socrate et Byron Katie, un grand nombre de personnes ont brillé dans l’art de poser des questions. Les questions sont centrales dans le coaching comme dans de nombreuses formes de thérapie ainsi que dans la recherche spirituelle.

Celui qui se penche sur lui et s’aborde avec l’art du questionnement, qui travaille avec les questions de Byron Katie, sera fasciné par les suites ingénieuses de ces interrogations.

The Work n’est ni une thérapie ni une religion. Ce travail se compose d’un set de questions et la suggestion de retourner nos pensées. Ce sont des questions qui, à travers l’éventail de nos difficultés quotidiennes nous aident à toucher à un goût de liberté absolue. Les expériences dans l’utilisation du Travail avec soi-même et avec les autres nous laissent toujours étonnés des effets clarifiants et libératoires de ces questions.

vers le haut


La méthode

Parfois notre partenaire, un enfant, un collègue de travail ou un ami ne fait pas comme nous aurions aimé qu’il fasse. „Si seulement il était différent, si seulement il pouvait faire autrement, alors ça irait tellement mieux“ pensons-nous et nous sommes convaincus d’avoir raison avec nos idées, que notre avis concernant les autres est juste. Et les amis nous confirment cela également, mais la frustration est toujours là.

Lorsque nous observons nos pensées, à la loupe, sur une situation particulière, nous découvrons que finalement ce ne sont pas les personnes autour de nous mais nos propres pensées à leur sujet qui nous empoisonnent la vie.

Byron Katie a découvert et développé une méthode simple et efficace nommée „The Work“ avec laquelle les effets et les conséquences de nos pensées sont mises à jour. Elle résume le „Work“ de la façon suivante : “Jugez votre voisin. Mettez cela par écrit. Posez les quatre questions. Retournez la pensée.“ Dans un premier temps nous écrivons notre colère si possible sans nous censurer. Ensuite nous questionnons nos croyances/pensées en essayant de laisser les questions descendre dans notre coeur et de là, nous écoutons monter une réponse honnête.

Lorsque nous rencontrons nos pensées avec compréhension, nous ne devons pas les changer ou les faire partir, elles nous quittent simplement. C’est l’expérience de milliers de personnes qui utilisent le Work.

Dans la dernière étape de ce travail nous retournons nos pensées stressantes et essayons de trouver des exemples, comment le contraire de ce que nous pensions pourrait aussi être vrai. Et cela permet à notre horizon de s’ouvrir, de s’élargir.

vers le haut


Domaines d’utilisation/public cible

Les domaines d’utilisation du Work sont immenses. Non seulement les quatre questions sont aidantes dans tous les conflits quotidiens mais elles nous laissent entrevoir une liberté absolue et parfois même la vivre pendant quelques instants.

Que ce soit de la colère avec le ou la partenaire, des soucis au sujet des enfants, de l’insatisfaction avec notre apparence, avec notre santé ou avec notre propre comportement, des soucis d’argent, une grogne contre la politique – ou quoi que ce soit qui nous préoccupe et qui nous sépare de nous-mêmes et de nos semblables, nous pouvons mettre par écrit nos pensées et croyances et les investiguer avec le Travail®.

L’investigation envers soi-même peut aussi être aidante en cas d’intolérance à la frustration, de dépression, de timidité, de problèmes de dépendance, d‘auto-critiques importantes et de manque d’estime de soi.

Les thérapeutes de différents courants, les conseillers, les assistants sociaux, les médiateurs, les coachs et tous ceux qui travaillent dans les soins utilisent le Work comme un puissant outil de travail. La méthode est utile avec des clients et des patients, avec les supérieurs ainsi qu’avec n’importe quelles difficultés que l’on peut rencontrer sur le lieu de travail ou en privé.

La méthode n’est pas appropriée pour ceux ou celles qui veulent avoir raison, et qui sont tellement sûrs de leur opinion qu‘ils ne peuvent pas imaginer d’autre représentation que la leur.

vers le haut


Mise en pratique

Une fois qu’on a appris le Travail®, nous pouvons l’utiliser toujours et partout là où nous sommes. C’est peut-être un peu nouveau et inhabituel au début, de retourner le regard que l’on pose sur les autres vers soi-même. Quand nous avons essayé pendant des années de changer les autres, nous devons apprendre à lâcher cette habitude et nous ouvrir pour notre propre transformation. Sur le site Web de Byron Katie www.thework.com/francais sous ressources, vous trouverez les feuilles de travail actuelles pour le Travail avec des instructions pour le faire personnellement.

Lorsque vous faites le“Work“ tout seul, veuillez mettre par écrit non seulement vos croyances mais aussi les réponses aux différentes questions. Cela aide à approfondir le processus et à ne pas se laisser déconcentrer.

vers le haut


Risques/Critiques

Celui qui travaille avec le „Work“ risque d’être transformé. Les convictions que l’on découvre et dans lesquelles nous sommes figées, peuvent se révéler être tellement lourdes qu’elles deviennent inacceptables. Et qui serions-nous sans nos souffrances et nos charges ?

Lorsque nous faisons le „Work“ avec un motif ou en étant sûrs de connaître la solution à nos problèmes, nos réponses aux questions sont faussées par nos désirs. De cette façon nous nous empêchons de véritablement connaître le travail dans toute son ampleur.

La critique du „Work“ qui est le plus souvent formulée est, selon Byron Katie, que le travail est trop simple. „Pour faire le Travail ce n’est pas nécessaire d’avoir suivi de longues études. La pratique du Travail révèle la sagesse intéreure sans autre, une fois que nous sommes prêts à voir la vérité.

vers le haut


Byron Katie

Byron Katie, mère de trois enfant était une agente immobilière qui avait du succès. Les gens la voyait comme la personnification du „rève américain“, belle, riche, prestigieuse et bien mariée. Mais peu à peu cette image s’est cassée, elle est devenue de plus en plus dépressive, buvait, mangeait et fumait obsessivement, elle était dépendante des médicaments et parfois même devenait violente.

Au point le plus grave de sa crise existentielle, la famille de Byron Katie décide de l’interner dans un centre réservé aux personnes souffrant de dérangements alimentaires.

En 1986, à l’âge de 43 ans, Byron Katie se réveille un matin dans ce Centre, avec une conscience et un état totalement modifiés. Un changement radical de sa perception de la réalité a lieu, et elle reconnaît qu’auparavant elle a toujours vécu dans le passé. Pendant les années qui suivent son réveil, elle passe beaucoup de temps dans le désert, à Barstow, en Californie. Lorsque des pensées stressantes revenaient, aussitôt les questions émergaient et annulaient leur effet dévastateur.

On parle bientôt dans les environs qu’il y a une femme sage qui vivait à Barstow et les gens viennent lui rendre visite ou l’invitent chez eux. Elle commence donc à partager ses connaissances dans les salons de ces gens pour ensuite voyager à travers le monde et offrir à des auditoires, (entre 300 et 1000 personnes parfois) comment trouver et garder le cadeau d’une clarté intérieure, un chemin qui est nommé The Work of Byron Katie.

vers le haut


Ressources

The Work est un travail que nous pouvons faire facilement seuls, avec un papier, un crayon et le Guide de facilitation. La présence et le soutien d’un facilitateur/d’une facilitatrice peut donner plus de puissance à l’expérience.

Pour faire Le Travail, téléchargez les feuilles de travail directement sur le site officiel de Byron Katie :

Feuille de Travail : Jugez-vos-semblables

Feuille de Travail : Une croyance à la fois

vers le haut


Article

Méthode contre les pensées négatives

Le moral en berne, l’humeur maussade, la pensée confuse… Comment prendre du recul ? En s’appuyant sur la méthode américaine de Byron Katie : The Work. Notre journaliste Pascale Senk l’a testée. Convaincant.

Lire l’article dans Psychologies.com  siehe Webseite.

vers le haut


Liens

www.thework.com en français

www.thework-france.com

www.le-travail.ch Nathalie Membrez

vers le haut


Conditions

Un investissement en vous-même

La présence et le soutien d’un facilitateur/d’une facilitatrice peut donner plus de puissance à l’expérience avec Le Traval. L’investissement fait dans ce travail est un investissement qui est fait pour soi-même!

Une séance dure une heure, les premières séances et les séances en couple peuvent durer de 1 ½ à 2 heures.

Les séances coûtent CHF 130.-/h

10 séances à 1 heure : CHF 1‘200.-

vers le haut